• Contenu du site mis à jour le 03 décembre 2021
(Temps de lecture: 5 - 9 minutes)

A la une...

Comme nous avons pu le voir dans l’article « Google n’est plus un moteur de recherche ni de réponses, mais un assistant virtuel », Google se positionne aujourd’hui comme un assistant virtuel qui essaye de comprendre le besoin informationnel de l’internaute et lui propose une sélection de résultats sur un plateau.

Cet assistant évolue en permanence avec l’intégration de nouveaux types de contenus et de nouvelles fonctionnalités de recherche.

Le professionnel de l’information doit évidemment suivre ce rythme effréné, mais il faut aussi évaluer sans cesse la possible adéquation entre ces nouveautés, ces évolutions, ces innovations avec les pratiques professionnelles de recherche d’information.

Et ce n’est pas simple, car Google n’a jamais été conçu pour les professionnels de l’information. Ceux-ci ont néanmoins toujours pu traiter certaines questions avec Google mais la situation empire…


Lire aussi : 

Google n’est plus un moteur de recherche ni de réponses, mais un assistant virtuel Comment utiliser Google pour des questions complexes ? Restez simple !

Comment retrouver une ancienne étude interne citée dans la littérature académique ?

Faut-il passer à la recherche d’information via Google mobile ?

Google Keen et Google Discover : les nouveaux Google Alertes ?

Faut-il proscrire les opérateurs booléens sur Google ? nous avons testé


Cadenas
Le professionnel de l’info face à un Google en perpétuel mou ... Image 1
Auteur·Netsources
Netsources no
154
publié en
09.2021

Véronique Mesguich a publié récemment publié la deuxième édition de  « Rechercher l’information stratégique sur le Web » aux éditions Deboeck Supérieur. L’occasion pour nous de discuter avec elle de ce nouvel ouvrage et des challenges qui attendent les professionnels de l’information en 2022.

AM. Libmann : « Rechercher l’information stratégique sur le web » en est donc à sa deuxième édition. On se rappelle la précédente série des Net recherche co-écrits avec Armelle Thomas. À quel moment se rend-on compte qu’il faut refaire un tour complet de la précédente édition ? Et est-ce qu’aujourd’hui le rythme s’accélère dans un contexte de bouleversements permanents ?

V. Mesguich : L’évolution est parfois tellement rapide qu’il faudrait idéalement pour certains points envisager une mise à jour annuelle… ce qui n’est pas très réaliste au regard du temps long de l’écriture et de la publication.

La précédente édition a été publiée en 2018, j’ai démarré la mise à jour fin 2020 pour une parution à l’été 2021. Il est difficile de déterminer le moment le plus opportun pour une nouvelle publication : le rythme de l’innovation, dans le monde de la recherche d’information comme d’autres secteurs, n’est en effet pas linéaire ni continu. Les changements se produisent souvent sous forme aléatoire ou chaotique.

Cadenas
Innovations et nouveaux défis pour les pros de l'info : la n ... Image 1
Auteur·Bases
Véronique MESGUICH, Anne-Marie LIBMANN
Bases no
397
publié en
11.2021

Quand on réalise une veille sur les nouveaux outils de recherche et de veille, il n’est pas rare de voir apparaître de nouveaux outils gratuits, uniquement disponibles sur Github. Et cela peut être quelque peu déconcertant quand on ne maîtrise pas les rudiments de cette plateforme avant tout destinée aux développeurs et informaticiens.

Car Github est aujourd’hui surtout connu pour être le plus gros hébergeur de codes sources au monde.  

Mais dans cette masse de petits programmes et morceaux de codes en libre accès, on trouve de plus en plus d’éléments pouvant être utiles pour le veilleur : outils de surveillance de pages web, lecteurs RSS, outils de création de flux RSS, outils pour l’OSINT, outils de recherche, listes de ressources thématiques, etc.

Sur le papier, ces ressources et outils ont tout pour séduire le veilleur aussi bien en termes de fonctionnalités, de gratuité que de confidentialité des données puisque les programmes proposés peuvent être installés sur ses propres serveurs.

Lire aussi

Comment se repérer dans le paysage des outils de veille gratuits et bon marché ?

Les outils de surveillance de pages gratuits et freemiums au banc d’essai

Comment trouver des outils de recherche d’information thématiques ?

L’OSINT : illusion marketing ou nouveau champ d’investigation pour les professionnels de l’info ?


Cadenas
Github : le self-service du veilleur fauché, mais très motiv ... Image 1
Auteur·Bases
Carole TISSERAND-BARTHOLE
Bases no
396
publié en
10.2021

Parmi les nombreuses et complexes fonctions qu’un outil de veille spécialisé doit remplir, il en est une assez confidentielle, mais essentielle dans un dispositif de veille : la surveillance de pages d’un site web. Si les outils dédiés à cette fonction ont pourtant été les premiers à apparaître sur le marché de la veille à la fin des années 90, ils sont vite passés au second plan pour finalement devenir quasi-invisibles.

Aujourd’hui, même si la surveillance des sources se fait souvent de façon globale, soit via des agrégateurs de presse, soit via des outils ou plateformes de veille fournis clefs en main, on a encore souvent besoin d’« attaquer » une source de façon spécifique en utilisant son site web et en mettant sous contrôle une ou plusieurs pages :

  • Lorsque la source n’est pas indexée dans les agrégateurs ;
  • Lorsqu’il n’existe pas de flux RSS natif ou que le flux RSS créé à partir d’une page n’est pas satisfaisant ;
  • Lorsqu’il s’agit d’un site web d’une entreprise ou sectoriel. Ainsi, la surveillance de sources et pages de concurrents (news, produits…) sera beaucoup utilisée pour des veilles aussi diverses que veilles concurrentielles, produit ou innovation.

Lire aussi :

Comment se repérer dans le paysage des outils de veille gratuits et bon marché ?

La question du lecteur : faut-il à tout prix automatiser sa veille ?

Détection de flux RSS : meilleurs outils et bonnes pratiques en 2021

Quel lecteur de flux RSS choisir en 2020 ?

Plateformes de veille : qu’ont-elles à offrir aux PME et TPE ?

Google Keen et Google Discover : les nouveaux Google Alertes ?


Cadenas
Les outils de surveillance de pages gratuits et freemiums au ... Image 1
Auteur·Netsources
Netsources no
153
publié en
07.2021

Toute recherche d’information débute généralement par une recherche sur un moteur de recherche web généraliste et bien souvent Google.

Comme nous avons pu le voir dans le dernier numéro de NETSOURCES n°154 (septembre/octobre 2021), Google est de plus en plus un assistant virtuel, très bon certes, qui sélectionne des informations qu’il va présenter à l’utilisateur. Et en faisant cela, il s’éloigne de plus en plus de l’exhaustivité que l’on peut chercher à atteindre dans le cadre de certaines recherches d’informations.

C’est pour cela qu’il est plus que jamais utile d’aller interroger d’autres moteurs qui pourront faire émerger des résultats différents et complémentaires.

Ces dernières années, plus aucun acteur n’essayait véritablement de concurrencer directement Google, à l’exception de Bing qui gardait malgré tout toujours un train de retard. Les nouveaux acteurs, souvent des métamoteurs, faisaient tous le choix de se positionner sur des créneaux différents de ceux de Google : moteur qui respecte la vie privée comme Qwant ou DuckDuckGo, moteur qui aide à la sauvegarde de la planète comme Ecosia ou encore Lilo, moteurs thématiques, etc.


 Lire aussi :

Google n’est plus un moteur de recherche ni de réponses, mais un assistant virtuel

Le professionnel de l’info face à un Google en perpétuel mouvement

Comment utiliser Google pour des questions complexes ? Restez simple !

Comment trouver des outils de recherche d’information thématiques ?

Comment construire ses propres outils de recherche d’information thématiques ?


Cadenas
Brave Search, You et Presearch : les nouveaux moteurs passés ... Image 1
Auteur·Bases
Carole TISSERAND-BARTHOLE
Bases no
397
publié en
11.2021

Voir plus

 

Voir plus

En apprendre plus

Quiz de Bases et Netsources

Notre conseil Veille pour transmettre le bon extrait d'une vidéo YouTube

Après avoir visionné un webinar d’1h30 sur YouTube, vous souhaitez transmettre un passage clé à vos collaborateurs ? Lors d’une conférence d’expert vous désirer intégrer le bon extrait vidéo dans votre livrable ? Il vous faudra créer un lien personnalisé.

Sur YouTube, en plaçant votre curseur au bon moment de la "timeline" de votre vidéo puis de cliquer sur le bouton Partager. Une petite boite de dialogue s'ouvrira, dans laquelle vous cochez l’option « Démarrer à » afin que YouTube génère un lien personnalisé prêt à être copié. Astuce déjà connue par certains mais un rappel nécessaire selon nous !


 Tutoriel YouTube Solutions & Débrouille

Voir plus

Nos collections

Thèmes populaires

Thèmes populaires

Nos collections

Thèmes populaires

Thèmes populaires

Nous suivre...

twitter
Linkedin

Notre Newsletter

Recevez "Brèves de Veille" gratuitement par e-mail !

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Fiches pratiques