• Contenu du site mis à jour le 11 mai 2021
(Temps de lecture: 4 - 8 minutes)

A la une...

La fin des Q&A historiques

Les services de questions / réponses (Q&A) font partie des symboles du Web 2.0 et de l’avènement des services et outils collaboratifs.

Après 16 ans d’existence, Yahoo Answers va fermer ses portes le 4 Mai prochain

Yahoo n’a semble-t-il pas prévu de conserver une archive des contenus publiés sur la plateforme.


A lire sur Search Engine Journal


Rappel : Parmi les services les plus connus, Answers.com a été lancé dès 1999, Yahoo Answers et Reddit en 2005 et Quora en 2009.  Google avait de son côté lancé en 2002 un service payant appelé Google Answers qui permettait à des internautes de poser des questions sur n’importe quel sujet. Des « Researchers » humains rémunérés à la question étaient en suite chargés d’y répondre. Google a très mis vite fin à l’expérience en 2006 car le service n’était pas assez rentable. 

Auteur·Blog

Depuis quelques années, difficile d’échapper au phénomène des « fake news ». A tel point que la question se pose de savoir si tous les secteurs sont effectivement concernés et dans quelle mesure cette désinformation peut affecter les professionnels de l’information.

Les récents ajouts de fonctionnalités et initiatives de la part des GAFAM et de Twitter, pour modérer la prolifération des fake news, révèlent que leur large diffusion a passé un seuil critique : d’une part les fake news peuvent affecter la réalité, le cours de l’Histoire, comme en témoigne les récents événements lors de la campagne présidentielle outre-Atlantique et, d’autre part, les réseaux sociaux et géants d’Internet sont tenus responsables dans leur diffusion, par un laisser-faire manifeste, parfois assumé.

Dans cet article, nous reviendrons tout d’abord sur le concept de fake news et l’impact de ces nouvelles sur la pratique quotidienne des professionnels de l’information. Nous regarderons ensuite dans le détail les nouveautés des GAFAM concernant la lutte contre la désinformation pour voir si elles peuvent avoir une utilité dans un contexte de veille et de recherche professionnelle.
Cadenas
Les nouveaux dispositifs anti-fake news des GAFAM : un outil ... Image 1
Auteur·Bases
Clément Morin
Bases no
389
publié en
2021.02

«Faire partie de l’équation...» : ce titre, choisi pour introduire les conférences du Congrès des professionnels de l’information au Québec (CPI) sur le thème des rôles et compétences, sonne comme une revendication, somme toute légitime, venant d’une profession hautement qualifiée qui a toujours joué avec courage la carte de l’adaptation, voire de la réadaptation, face aux bouleversements successifs du marché de l’information.

Cette remise en question devenue structurelle dans nos métiers de l’information s’est accompagnée depuis toujours de nombreux débats et travaux au sein des organisations professionnelles, écoles spécialisées ainsi que d’analyses d’experts.

A l’heure où l’on ne parle que d’intelligence artificielle et d’élargissement illimité de la sphère digitale, nous avons voulu faire un point sur la perception de nos métiers de l’information telle qu’elle nous apparaît dans les récentes conférences ou analyses.

Peut-on à l’heure actuelle avoir une vision claire de ce qui attend les professionnels face aux bouleversements incessants de l’environnement informationnel ? Comment anticiper les nouvelles attentes des entreprises ? Quelles compétences développer ?
Cadenas
Les compétences des professionnels de l’information : un déf ... Image 1
Auteur·Bases
Anne-Marie Libmann
Bases no
389
publié en
2021.02

Si la recherche d’information sur LinkedIn est un challenge, faire de la veille sur le réseau social se situe un cran encore au-dessus.

LinkedIn a depuis des années une politique extrêmement restrictive à l’égard des outils externes et proscrit tout scraping / extraction de ses données. C’est une des raisons pour laquelle, aucun outil ou plateforme de veille jusqu’à maintenant n’a été en mesure de surveiller correctement LinkedIn, mais il se pourrait bien que les choses évoluent.

On peut également essayer de faire de la veille directement au sein de l’interface de LinkedIn mais, là encore, LinkedIn ne nous simplifie pas la tâche.

Dans cet article, nous évaluerons donc ce qu’il est possible de faire en matière de veille dans LinkedIn.
Cadenas
La veille sur LinkedIn : que peut-on réellement faire ? Image 1
Auteur·Bases
Carole Tisserand-Barthole
Bases no
388
publié en
2021.01

La veille et la recherche d’information au niveau local peut revêtir un fort enjeu et nécessite une attention particulière. Si l’on pense en premier lieu à la presse locale pour s’informer sur des sujets locaux, le succès n’est pas nécessairement au rendez-vous.

Bien que vanté comme un rempart contre les fake news, la presse locale reste peu mise en avant par les géants du web sans compter que c’est un secteur qui a été durement touché financièrement au cours des dernières années et que cela a conduit à la disparition pure et simple de certains acteurs de la presse locale.

Comment rechercher localement en France aujourd’hui quand la presse locale traditionnelle ne répond pas ou plus à ces problématiques ? Existe-t-il d’autres médias capables de répondre ou du moins d’apporter une vision complémentaire ? Faut-il aller se confronter à d’autres sources locales plus inhabituelles ?
Cadenas
Investiguer localement en France : sortir des médias d’infor ... Image 1
Auteur·Netsources
Netsources no
150
publié en
2021.02

Voir plus

 
Quiz de Bases et Netsources

Notre conseil Veille pour optimiser vos alertes sur Google Scholar

Pour la veille, Google Scholar n'offre que des alertes email à partir d’une requête. L’ extension gratuite Lean Library vous permet aussi de recevoir les nouveaux sommaires (ou TOCs) d'une revue.

Installez l'extension, renseignez Lean Library Open lors du choix de l'université d'appartenance, et un bouton « Get Toc »  apparaîtra à la droite de certains résultats dans Google Scholar si la revue l'autorise. 

Vous serez prévenu par email à chaque fois que la revue surveillée publie de nouveaux articles.


Lire aussi : De la référence bibliographique au texte intégral des articles scientifiques, il n’y a pas toujours qu’un pas

Voir plus

Nous suivre...

twitter
Linkedin

Notre Newsletter

Recevez "Brèves de Veille" gratuitement par e-mail !

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire