• Contenu du site mis à jour le 16 mai 2024

Bases & Netsources - Accueil

L’intelligence économique commence par une veille intelligente

FOCUS IA : notre sélection d’annuaires d'outils IA - article en accès libre

Anne-Marie Libmann, Carole Tisserand-Barthole, Céline Boileau
Bases no
414
publié en
2023.05
1919
FOCUS IA : notre sélection d’annuaires d'outils IA - ... Image 1
FOCUS IA : notre sélection d’annuaires d'outils IA - ... Image 1

On découvre chaque jour, dans la déferlante des applis, extensions et plug-ins, tout le potentiel de ChatGPT et de l’IA pour nos métiers de l’information. Malgré les réserves très compréhensibles que l’on peut avoir, on ne peut nier l’intérêt de ces puissants modèles d’intelligence linguistique pour l’ensemble des opérations de traitement des données qui sont pour partie le socle de la veille et de l’activité documentaire.

Nul doute que le professionnel de l’information doive évaluer tous les outils en fonction de leur apport technique et fonctionnel sur l’ensemble de la chaîne de valeur des opérations. Leur intégration conduit progressivement à l’optimisation, voire le ré-engineering, des processus internes.

● Face aux enjeux, nos méthodologies et recommandations d’outils dans BASES et NETSOURCES intègrent de plus en plus les contributions des premières IA commercialisées. À titre d'exemple : la «Revue des moteurs de recherche à l’heure de ChatGPT» (BASES N°413) et notre prochain NETSOURCES dédié à ChatGPT et autres outils d'IA.

● Nous consacrerons désormais notre rubrique ACTUALITES à l’exploration des outils «du moment» dans un domaine fonctionnel donné, afin de sortir des discours euphoriques et faire émerger ceux qui nous paraissent les plus prometteurs dans un contexte incertain.

Nous avons décidé de commencer cette nouvelle série d’articles par les nouveaux annuaires IA car c’est une des portes d’entrée de choix vers les nouveaux outils dopés à l’IA générative. Parmi les nombreux annuaires sur le marché, nous en avons sélectionné quatre que nous avons jugés les plus pertinents.

 Future Tools

Près de 1600 outils sont référencés par Future Tools. Le moteur de recherche est réalisé par Matt Wolfe, un développeur qui réalise des outils no code et du contenu autour de l’IA. Il a notamment une chaîne Youtube avec plus de 330 000 abonnés.

Modèle économique

L’accès au moteur est gratuit, mais on peut offrir si on le souhaite un Burrito au créateur du site. Chacun peut soumettre un outil gratuitement et le site n’accepte aucune forme d’affiliation. Chaque outil est approuvé individuellement, manuellement.

Matt Wolfe explique que son annuaire a commencé sous forme d’une liste Google Sheet fin 2021/début 2022, puis il a construit un site pour son usage personnel, avant de le partager sur les médias sociaux et d’ajouter une rubrique « Actualités ». Aujourd’hui les descriptions des outils et les actualités sont collectées par une IA, puis vérifiés et publiés par lui-même « AI generated, but human-curated ».

Recherche et filtres

Les outils peuvent apparaître par ordre de popularité (chacun peut voter pour un outil), par ordre alphabétique du nom ou par date de l’ajout dans l’annuaire. On aime particulièrement la pertinence des quelques 29 catégories (Text to Speech, AI Detection, Research, Prompt Guides) auxquelles on peut ajouter le filtre « gratuits/Freemium/Payant », mais aussi « Open Source/GitHub/Google Colab ». Quelques 100 outils sont ainsi référencés, rien que pour la recherche ! Dommage qu’aucun effort ne soit fait pour hiérarchiser les résultats.

Alertes et veille

On peut se tenir informé régulièrement via la newsletter (voir ci-dessous) ou créer le flux RSS de la page des derniers outils indexés https://www.futuretools.io/newly-added, (avec Inoreader par exemple).

Autres contenus et fonctionnalités

Sa newsletter (plus de 100 000 abonnés, sans publicité), va droit au but. Elle est structurée ainsi : cinq outils (IA) innovants, trois articles d’actualité, trois vidéos inspirantes et une nouvelle façon de gagner de l’argent avec l’IA. Le site propose aussi un glossaire, très utile actuellement pour mieux comprendre les subtilités de l’IA.


WikiAITools

wikiaitools

À l’heure où nous écrivons, près de 12 000 outils sont référencés sur WikiAITools. Le site, qui se veut « le plus large portail d’outils IA » a été rapidement créé en mars 2023 par Carter Wang, entrepreneur américain depuis une quinzaine d’années dans le milieu de la tech.

Modèle économique

La présentation du site mentionne « une équipe de développeurs et d’entrepre­neurs » qui semble davantage conçu pour créer des opportunités commerciales autour de leur cœur d’activité : la création d’outils à base d’IA.

Recherche et filtres

Avec près de 200 catégories, il est difficile d’être plus exhaustif ! Mais si elle peut donner des idées de ce qu’il est possible de faire avec ces nouveaux outils, cette liste perd en lisibilité ce qu’elle gagne en exhaustivité. Chaque vignette/visuel mentionne rapidement si l’article est gratuit ou payant, mais il n’y a pas de filtre a priori, ce qui est dommage, surtout avec autant d’outils listés !

Il n’est pas possible d’uploader ou de soumettre des outils, il semble que ce soient les créateurs du site qui choisissent eux-mêmes les outils publiés, sans préciser si l’indexation est gratuite ou pas.

Alertes et veille

Pour suivre l’actualité des nouveaux outils, on peut consulter la rubrique « New Tools » https://www.wikiaitools.com/tag/new-tools, mais surtout, on créera un flux RSS de la rubrique ou même d’une catégorie d’outils (elles ont l’avantage d’être près précises).

Autres contenus et fonctionnalités

Le site étant pensé pour un gain de notoriété des fondateurs, on imagine que le blog est là pour maximiser le SEO. Et de fait, l’équipe ne ménage pas ses efforts car elle a publié le premier mois un article tous les deux jours. Au final, après quelques jours de pratique, on lui préfèrera l'annuaire FuturePedia (https://www.futurepedia.io/), exclu au départ pour son manque de transparence mais bien plus pertinent dans l'analyse des outils, fort d'une commuauté importante et d'une chaîne Youtube importante.


ToolScout.ai

toolscout

ToolScout.ai (https://toolscout.ai/) est un annuaire dédié aux outils basés sur l’IA qui a été lancé au début de l’année 2023. Plusieurs centaines d’outils y sont référencés et l’annuaire est mis à jour quasi-quotidiennement. Même si le site n’indique pas qui est à l’origine de l’outil et l’alimente, nous avons réussi à identifier un certain Joshua Molinare.

Modèle économique

L’annuaire est accessible gratuitement et tout le monde peut soumettre de nouveaux outils à intégrer. Le site propose aux créateurs de mettre en avant leurs outils sur la page d’accueil pour un coût de 100$. Les outils ayant payé pour y être mieux référencés sont indiqués par une icône « Boosted » ou une couronne en or.

Recherche et filtres

L’annuaire dispose d’un moteur dont nous déconseillerons l’utilisation. En revanche, il propose un système de tags (comme Search Engine, Writing, marketing, SEO, etc.) et de filtres par prix (gratuit, payant, freemium, sur liste d’attente, open source, etc.) pour identifier des outils par catégories.

Alertes et veille

Pour détecter les nouveaux outils ajoutés à ToolScout.ai, il n’existe malheureusement pas d’alertes.

Deux possibilités s’offrent à nous : mettre sous surveillance (avec un outil ou service de surveillance de pages) l’URL suivante https://toolscout.ai/new qui recense les derniers outils ajoutés ou s’abonner au compte Twitter de l’annuaire https://twitter.com/toolscoutai qui indique les nouveaux outils ajoutés.

Autres contenus et fonctionnalités

On peut se connecter à ToolScout avec son compte Google et on a alors la possibilité de bookmarker et évaluer (avec des étoiles) les outils. Pour chaque outil, on peut également savoir combien de personnes l’ont mis dans leur bookmark, ce qui peut être un signe de popularité et d’intérêt.

L’outil propose également une page de « News », avec des articles sur le thème de l’IA et qui est mise à jour très régulièrement. Si on a connecté son compte Google, on reçoit alors une newsletter régulière avec les dernières actualités.


AITools.fyi

aitools

Cet annuaire (https://aitools.fyi/) a été lancé en janvier 2023 par Rishit Patel, un développeur indien basé au Canada.

Modèle économique

L’annuaire est accessible gratuitement mais fait payer le référencement des outils aux éditeurs (10$). Il existe également des moyens d’être encore plus visible en payant plus cher pour être affiché sur la première page et en affichant des publicités sur différentes pages du site. La distinction entre les outils qui ont payé et les autres n’est pas très claire sur ce site.

Recherche et filtres

L’annuaire dispose d’un moteur de recherche simple et de nombreux tags pour filtrer facilement les résultats par type d’outil comme Video Generation, summarizer, etc et modèle économique (gratuit, payant, freemium).

Alertes et veille

Il n’existe pas de fonctionnalité d’alertes mais une page « Recently added » que l’on pourra mettre sous surveillance avec ses outils de veille classiques. Le site propose également une newsletter régulière https://worldofai.beehiiv.com/ qui signale certains outils. Attention, là encore la newsletter mêle contenus sponsorisés et organiques.

Autres contenus et fonctionnalités

L’annuaire utilise un modèle à la Reddit où les internautes peuvent mettre des upvotes, c’est-à-dire l’équivalent de likes sur d’autres réseaux sociaux, ce qui peut donner une première indication sur la valeur et l’intérêt de l’outil. On appréciera également que pour chaque outil, l’annuaire nous propose plusieurs alternatives.

L’annuaire propose une page « Deals » qui rassemble des codes promo à utiliser sur certains outils payants ou freemiums référencés dans l’annuaire.

Enfin, le site est lié à un autre site du même créateur appelé « AI of the Day » (https://aioftheday.com/) avec chaque jour cinq outils mis en évidence, une sélection d’actualités sur le thème de l’IA et une autre sélection des outils les plus tendances de la semaine.

Les abonnés peuvent poster des commentaires ! N'hésitez pas à vous abonner à Bases et Netsources...