• Contenu du site mis à jour le 16 avril 2024

Bases & Netsources - Accueil

L’intelligence économique commence par une veille intelligente

L’évolution de la frontière gratuit-payant impacte la veille stratégique et technologique

Netsources no
138
publié en
2019.02
380
Réduire Augmenter Taille de la police
L’évolution de la frontière gratuit-payant impacte la ... Image 1
L’évolution de la frontière gratuit-payant impacte la ... Image 1

Depuis toujours, réaliser une bonne veille, qu’elle soit stratégique, concurrentielle ou encore scientifique et technique, c’est identifier et mettre sous surveillance des sources et des contenus de différentes natures.

Certains de ses contenus sont naturellement gratuits comme ceux issus des sites institutionnels, d’entreprises, des blogs, des réseaux sociaux, etc. D’autres sont historiquement payants comme les études de marché, la presse papier, les données financières ou encore la littérature scientifique et académique. Mais les évolutions d’Internet ont fait bouger les lignes traditionnelles avec un fort développement de la gratuité des contenus. La presse en ligne a ainsi longtemps fait le choix du gratuit.

Depuis quelques années, cette frontière gratuit/payant au niveau des contenus est en train d’évoluer et ce mouvement s’accélère depuis peu, et cela impacte la façon de réaliser sa veille et il est donc important d’en suivre les évolutions.

Lire aussi :

Quand les outils de veille intègrent les contenus payants à leurs offres
Le retour en grâce de la newsletter
Retour sur le Challenge de la veille 2019
En direct de Google


Des contenus traditionnellement gratuits reprennent le chemin du payant à l’image de la presse en ligne ; au contraire des contenus traditionnellement payants ou tout simplement inaccessibles prennent le chemin du gratuit à l’image de la littérature scientifique ou des données produites par le secteur public.

Les outils de diffusion et de recherche de ces contenus ne sont pas en reste et ont également revu leur copie en matière d’intégration des contenus gratuits et payants.

Traditionnellement,

  • les agrégateurs de presse (comme Factiva, LexisNexis, Press’edd) se concentraient essentiellement sur les contenus de presse payants (presse papier ou presse en ligne payante) ;
  • les serveurs et bases de données de données scientifiques, académiques et brevets payants (comme STN, Proquest-Dialog, Scopus, Questel, etc.) sur la littérature scientifique payante et brevets ;
  • les plateformes de veille tradi­tionnelles payantes (outils de sur­veillance de pages et sites Web comme KBCrawl, Website Watcher, Sindup, I-Scope, MyTwip, Digimind Intelligence, etc.) ou les outils de veille gratuits comme les lecteurs de flux RSS se focalisaient sur les sources Web gratuites (presse en ligne, sites d’actualités, blogs, forums, sites d’entreprises, sites institutionnels, etc.) ;
  • les plateformes de social media monitoring payantes (comme Talkwalker, Brandwatch, Visibrain, Digimind Social, etc.) sur les contenus des médias sociaux en libre accès ;
  • et enfin, on avait recours à d’autres types outils pour l’information interne à l’entreprise.

Mais aujourd’hui, la majorité des acteurs professionnels (bases de données, agrégateurs de presse, plateformes de veille, etc.) se diversifient pour proposer une veille « unifiée » qui regroupe l’ensemble des sources et contenus utiles, qu’il s’agisse de contenus gratuits, payants, internes et externes à l’organisation.

On commence donc progressivement à sortir de cette dichotomie où certains outils se concentraient sur des contenus payants et d’autres sur des contenus gratuits.

Dans cet article,

  • nous allons nous intéresser dans un premier temps à l’évolution de la frontière gratuit/payant du côté des sources d’information elles-mêmes ;
  • puis nous nous intéresserons aux outils intervenant dans le processus de veille (bases de données, agrégateurs, outils de veille, etc.) et à leur intégration des différents types de contenus gratuits et payants.

tags

Déjà abonné ? Connectez-vous...

Les abonnés peuvent poster des commentaires ! N'hésitez pas à vous abonner à Bases et Netsources...