• Contenu du site mis à jour le 22 mai 2024

Bases & Netsources - Accueil

L’intelligence économique commence par une veille intelligente

Comment révolutionner sa propre veille métier via le concept de second cerveau ?

Netsources no
165
publié en
2023.08
1280
Comment révolutionner sa propre veille métier via le ... Image 1
Comment révolutionner sa propre veille métier via le ... Image 1

Dans le monde professionnel, chacun développe en continu les compétences utiles à l’exercice de son métier pour rester à la pointe et devenir d’une certaine façon « la meilleure version professionnelle de soi-même ».

L’une des manières d’y parvenir consiste à faire de la veille métier, c’est-à-dire à analyser les dernières tendances et dernières innovations techniques, s’approprier de nouvelles méthodologies et astuces ou encore être en phase avec les dernières évolutions du marché, ce qui dans le contexte actuel n’est pas une mince affaire.

Difficile en effet de trouver le temps de faire de la veille métier en plus de toutes ses tâches quotidiennes. D’autant que dans un contexte d’explosion numérique, la veille métier englobe de plus en plus de thématiques et génère de plus en plus d’informations à traiter et assimiler.

Et cela ne s’arrête pas là, car on ne fait pas de la veille pour la simple beauté de la veille : l’étape suivante consiste à capitaliser sur ces informations pour les transformer en connaissances, se créer un système de gestion de connaissances personnelles et utiliser tout cela de manière concrète.

On entre alors dans le champ du PKM (Personal Knowledge Management), une discipline qui existe depuis les années 90, mais qui bénéficie aujourd’hui de beaucoup plus de visibilité et qui se démocratise notamment suite à la sortie de l’ouvrage de Tiago Forte « Construire un second cerveau : une méthode complète pour organiser votre vie numérique et libérer votre potentiel créatif », un best-seller paru en 2022 (2023 pour la version française) et vendu à plus de 100 000 exemplaires à travers le monde.

Dans cet article, nous vous expliquons comment les professionnels de l’information peuvent mettre en place ou améliorer leur système de gestion de connaissances personnelles en tirant parti des enseignements de l’ouvrage « Construire un second cerveau » de Tiago Forte.

Comment créer un système de gestion des connaissances personnelles simple, efficace, flexible et pas trop chronophage capable de s’intégrer dans ses activités quotidiennes ?

Le PKM (Personal Knowledge Management) se définit comme « un ensemble de processus qu’un individu doit mettre en œuvre pour rassembler, classer, stocker, rechercher et récupérer des connaissances dans ses activités quotidiennes. Les activités ne se limitent pas aux tâches liées à l’entreprise ou au travail, mais comprennent également les intérêts personnels, les passe-temps, la maison, la famille et les loisirs. (…) Pour que les entreprises et individus puissent rester compétitifs dans la « nouvelle économie » (où créativité et innovation sont deux termes courants dans le monde des affaires d’aujourd’hui), il est important de pratiquer le PKM et il est nécessaire de collaborer entre individus » - (Source : « Technologies for personal and peer-to-peer Knowledge Management”, Tsui, 2002)

Pourquoi construire un second cerveau numérique ?

Le second cerveau comme solution face au déluge d’informations

Selon une étude Microsoft, l’employé américain moyen consacre 76 h/an à rechercher des notes, des objets ou des fichiers égarés. Une autre étude de l’International Data Corporation a mis en évidence que : « 26 % de la journée d’un travailleur du savoir est passée à chercher et à consolider des informations éparpillées sur plusieurs systèmes. Pire encore, ce n’est que dans 56 % des cas que l’employé trouve l’information requise pour faire son travail. En d’autres termes, nous travaillons 5 jours par semaine, mais nous en consacrons plus d’un à ne faire que chercher de l’information, qu’une fois sur deux nous ne trouvons pas. ». - Tiago Forte

Seule solution face à ce fléau : se doter du meilleur assistant personnel possible `en la personne` d’un second cerveau numérique.

tags

Déjà abonné ? Connectez-vous...

Les abonnés peuvent poster des commentaires ! N'hésitez pas à vous abonner à Bases et Netsources...