• Contenu du site mis à jour le 21 juin 2024

Bases & Netsources - Accueil

L’intelligence économique commence par une veille intelligente

Dossier spécial - L’avenir de la veille à travers ses livrables

Carole Tisserand-Barthole
Bases no
338
publié en
2016.06
407
Dossier spécial - L’avenir de la veille à travers ses ... Image 1
Dossier spécial - L’avenir de la veille à travers ses ... Image 1

Le livrable de veille constitue la partie visible du savoir-faire des professionnels de l’information. Le fond comme la forme y ont toute leur importance.

Il doit d’une part fournir des « informations de choix », à condition que les phases de sourcing, de recherche, de collecte et de sélection aient été bien menées. Il doit d’autre part être conçu et présenté dans le format le plus adéquat par rapport aux besoins de son destinataire, aussi bien au niveau de l’analyse des informations que de la mise en forme du contenu, rapidement lisible, pour susciter l’intérêt et la curiosité.

Au cours des vingt dernières années, la veille1 s’est considérablement professionnalisée, automatisée et démocratisée pour d’ailleurs ne plus être le seul apanage des professionnels de l’information. On assiste de facto à un phénomène contradictoire.

Tout le monde au sein de l’entreprise (services marketing, communication, R&D, top management, etc.) pense pouvoir faire de la veille sur des sources désormais largement accessibles grâce à des outils de plus en plus simples à utiliser, ce qui remet en cause la place du veilleur au sein des organisations.

Parallèlement, l’information n’a jamais été aussi abondante et les salariés n’ont jamais été aussi débordés, ce qui légitimerait le rôle des professionnels de l’information pour les aider à identifier l’information stratégique et traiter des questions complexes qui nécessitent une stratégie de recherche avancée et une connaissance pointue des sources.

tags

Déjà abonné ? Connectez-vous...

Les abonnés peuvent poster des commentaires ! N'hésitez pas à vous abonner à Bases et Netsources...