• Contenu du site mis à jour le 23 mai 2024

Bases & Netsources - Accueil

L’intelligence économique commence par une veille intelligente

L’actualité d’Embase

François Libmann
Bases no
407
publié en
2022.10
673
L’actualité d’Embase Image 1
L’actualité d’Embase Image 1

La nouveauté : Embase Preprints

Elsevier vient d’annoncer le lancement de la base de données Embase Preprints.Cette base propose des documents de travail et preprints issus des deux principaux sites de preprints dans le domaine biomédical à savoir MedRXiv et, depuis décembre 2021, BioRXiv.

Un algorithme d’indexation automatique permet d’affecter à chaque document l’essentiel de l’indexation du thesaurus EMTREE propre à Embase.

La mise à jour se fait tous les jours de la semaine.

Elsevier tient à garder la différence de nature entre les contenus d’Embase et ceux d’Embase Preprints. En effet, les alertes d’Embase n’incluront pas automatiquement les mises à jour d’Embase Preprints ; il reste la possibilité, bien sûr, d’enregistrer une alerte dans chaque base.Mise à part la création de cette base, il faut signaler qu’un nombre croissant de bases offrent des références de preprints.

Nous avons fait un test pour voir si les preprints de Medrxiv étaient bien référencés dans Embase Preprints.

Nous avons choisi la stratégie qui combinait dans le titre le terme COMIRNATY ou BNT162b2 qui est son synonyme pour le premier semestre 2022. Ces termes sont les noms du vaccin anti-covid de Pfizer. Dans Medline, nous avons trouvé avec cette stratégie neuf documents issus de Medrxiv. Nous avons vérifié que ces neuf documents étaient bien présents parmi les 170 documents trouvés avec cette stratégie dans Embase Preprints, ce qui était bien le cas.

Le lancement de cette base confirme bien que le biomédical est un axe fort pour Dialog.

Nouvelle restriction pour Embase French Literature

Embase avait annoncé en 2019 (BASES n° 371, juin 2019) le lancement d’un module baptisé Embase French Literature proposant plusieurs dizaines de milliers d’articles provenant d’une centaine de publications françaises.

À l’époque il fallait, pour y accéder, avoir souscrit un contrat d’accès illimité à Embase. Puis début 2021 (BASES n° 389, février 2021), ce module était passé en libre accès avec Embase.

Cette solution n’a pas dû paraître assez rentable à Elsevier puisque les conditions d’accès sont maintenant redevenues celles du lancement, c’est-à-dire le nécessité d’avoir un contrat d’accès illimité.

Par ailleurs, et sans doute à cause du basculement des banques de données hébergées jusque-là par FIZ Karlsruhe vers Chemical Abstracts, STN a pour le moment d’autres priorités que de s’occuper de ces (relativement) nouvelles bases.

Les abonnés peuvent poster des commentaires ! N'hésitez pas à vous abonner à Bases et Netsources...