• Contenu du site mis à jour le 16 mai 2024

Bases & Netsources - Accueil

L’intelligence économique commence par une veille intelligente

Les nouvelles générations des services questions/réponses (Q&A)

Blog du
19 avril 2021
672
Réduire Augmenter Taille de la police
Les nouvelles générations des services questions/réponses ... Image 1
Les nouvelles générations des services questions/réponses ... Image 1

Rappel : Parmi les services les plus connus, Answers.com a été lancé dès 1999, Yahoo Answers et Reddit en 2005 et Quora en 2009. Google avait de son côté lancé en 2002 un service payant appelé Google Answers qui permettait à des internautes de poser des questions sur n’importe quel sujet. Des « Researchers » humains rémunérés à la question étaient en suite chargés d’y répondre. Google a très mis vite fin à l’expérience en 2006 car le service n’était pas assez rentable. 

La fin des Q&A historiques

Les services de questions / réponses (Q&A) font partie des symboles du Web 2.0 et de l’avènement des services et outils collaboratifs.

Après 16 ans d’existence, Yahoo Answers va fermer ses portes le 4 Mai prochain

Yahoo n’a semble-t-il pas prévu de conserver une archive des contenus publiés sur la plateforme.


A lire sur Search Engine Journal

 Place aux Q&A des réseaux sociaux et aux "interactions augmentées" des titres de presse

Le réseau social TikTok a récemment annoncé le lancement d’une fonctionnalité de questions/réponses.

Les internautes peuvent choisir l’option « poser une question » directement dans les vidéos disponibles sur la plateforme et les créateurs peuvent y répondre sous forme de commentaires ou de vidéos.


A lire sur Siècle Digital


De son côté, Facebook vient de lancer Hotline, une application de questions/réponses sur le modèle de Clubhouse

Décidément tout le monde cherche à s’en inspirer en ce moment !. Les internautes peuvent poser des questions à des créateurs et influenceurs textuellement ou par enregistrement audio et ces derniers peuvent y répondre soit en vidéo soit en activant le mode audio uniquement.


A lire sur Le Blog du Modérateur


Le Monde a annoncé le 2 avril dernier le lancement d’un tchat mensuel appelé « Rendez-vous avec le Monde »

De côté de la presse, l’heure est aussi à la création d’ « interactions augmentées » entre les médias et leur public. Et cela passe notamment par des systèmes de questions/réponses nouvelle génération.

Ici les internautes peuvent poser leurs questions sur le fonctionnement du journal, de sa gouvernance, de sa politique éditoriale, etc.


A lire sur Le Monde


Ouest France et Le Parisien lancent leurs propres Q&A

Ouest France par exemple a récemment créé une rubrique « Ouest France vous répond » pour répondre aux questions des internautes.

Et Le Parisien vient de lancer « Lettre Ouverte à… » où les internautes sont invités à suggérer des idées de questions que Le Parisien utilisera ensuite pour publier chaque jour une lettre ouverte à une personnalité pour lui poser une question précise. « Le but est d’obtenir une réponse dans la journée qui sera publiée sur le site et dans le journal du lendemain ».


A Lire sur Le Débrief’Media de l’ESJ Pro


Notre avis

Comme c’était déjà le cas pour les services de Q&A classiques hérités des années 2000, tous les contenus publiés par ces nouveaux services n’auront pas nécessairement d’intérêt pour la veille et la recherche d’information.

Mais lorsqu’ils en auront, leur intégration dans les processus de veille et de recherche ne se fera pas sans heurts.

Les systèmes audio/vidéo de Q&A notamment seront difficiles à capter d’autant que chaque acteur a une politique différente en matière de conservation des données. Certains archivent les échanges que l’on peut ensuite retrouver « en replay » là où d’autres ne conservent rien du tout empêchant alors toute recherche ultérieure.

Et comme avec tout ce qui est nouveau, ces contenus ne seront pas immédiatement intégrés dans les outils de recherche et de veille professionnels.

Il faudra donc bien déterminer en amont si ce type de contenus a un réel intérêt par rapport à sa problématique et s’armer de patience pour réussir à les intégrer de manière satisfaisante à ses recherches et ses veilles.

A lire aussi dans Bases et Netsources :

Les abonnés peuvent poster des commentaires ! N'hésitez pas à vous abonner à Bases et Netsources...