• Contenu du site mis à jour le 28 mai 2024

Bases & Netsources - Accueil

L’intelligence économique commence par une veille intelligente

L’actu en Bref : Google, Yahoo, réseaux sociaux

Netsources no
119
publié en
2015.11
275
L’actu en Bref : Google, Yahoo, réseaux sociaux Image 1
L’actu en Bref : Google, Yahoo, réseaux sociaux Image 1

Google

En novembre, Google a annoncé avoir amélioré son système de reconnaissance vocale de demandes effectuées sur son moteur en langage naturel, que ce soit sur mobile ou sur ordinateur. Les améliorations ne sont disponibles que pour la langue anglaise pour le moment.

Depuis le mois de novembre, il est possible de bookmarker des images directement depuis les résultats du moteur Google Images, de les classer par dossier et de les taguer pour les retrouver facilement. Cette fonctionnalité n’est malheureusement disponible qu’aux Etats-Unis pour le moment et uniquement sur mobiles et tablettes.

Du côté des services dérivés du moteur, on notera que Google Maps est désormais disponible offline, c’est à dire qu’il est possible de télécharger la carte d’une zone géographique précise et de la visualiser plus tard même sans connexion internet.

Enfin, pour clore l’année, rappelons que Google a supprimé 13 de ses produits et services en 2015 : Google TV, Google Code, Google Talk, ClientLogin protocol, Google Helpouts, Google+ Photos, PageSpeed Service, Google Catalogs, Autocomplete API, Google Moderator, Google Flu Trends, Google Hotel Finder et ADT for Eclipse.

Twitter

Topsy, le moteur de recherche racheté par Apple il y a 2 ans et qui permettait d’effectuer des recherches sur Twitter (avec une antériorité remontant à 2006, date du premier tweet) et de s’abonner aux résultats par e-mail, a fermé ses portes au mois de décembre. Rappelons néanmoins que le moteur interne de Twitter permet également d’effectuer des recherches sur les archives depuis son lancement. Après avoir disparu à plusieurs reprises au cours des dernières années, cette fonctionnalité était réapparue à la fin de l’année 2014 et est depuis toujours disponible.

Depuis le mois d’octobre, Twitter a introduit une fonctionnalité de sondage/question. Il est désormais possible de publier sur son compte des questions avec un choix de réponses en cliquant sur l’icône Question sous la zone de saisie des tweets.

Facebook

L’actualité de Facebook a été riche au cours des derniers mois.

Le géant américain a lancé en novembre une application appelée Notify qui permet d’être alerté sur l’actualité et plus précisément sur ses thématiques favorites. Elle est disponible sur Ios uniquement. Il suffit de sélectionner ses sources d’informations, l’application affiche ensuite en temps réel les nouvelles notifications issues de ces sources.

Concernant son moteur, Facebook a annoncé de nouvelles améliorations. C’est une bonne nouvelle car jusqu’à présent le moteur présentait très peu d’utilité tant les fonctionnalités de recherché était limitée et la pertinence des résultats médiocre. Parmi les nouveautés, une autocomplétion plus rapide lors de la saisie de la recherche, la possibilité d’identifier des conversations et informations sur un sujet donné, et également une indexation de toutes les informations et publications publiques. Lors d’une recherche sur le moteur, l’utilisateur peut maintenant visualiser les résultats par type d’information : Top, les plus récentes, personnes, photos, vidéos, pages, lieux, groupes, app et événements. Facebook cherche de plus en plus à concurrencer Google.

Enfin, Facebook a introduit Signal, un produit spécifiquement destiné et accessible aux journalistes. Il s’agit d’un outil de curation destiné à repérer les sujets les plus en vogues sur Facebook et Instagram.

Enfin, une version entreprise de Facebook devrait être lancée publiquement courant 2016. Elle sera disponible avec un modèle freemium. Cela fait déjà plusieurs années que l’entreprise travaille sur ce projet. Depuis janvier 2015, la solution en béta a été testée par 300 entreprises à travers le monde dont Lagardère Active et Century 21 en France.

LinkedIn

Du côté de LinkedIn, l’innovation est également de mise avec le lancement de LinkedIn Lookup, une application qui permet de trouver rapidement les profils de ses collègues dans l’entreprise. A la rentrée, la société a complètement retravaillé sa messagerie pour la rapprocher d’un tchat et a lancé un social selling index pour permettre aux commerciaux de s’évaluer.

Et bonne nouvelle pour les professionnels de l’information, les fonctionnalités de recherche ont également été améliorées en intégrant de la sémantique. Par exemple, lorsqu’on effectue une recherche sur une profession, le moteur va indiquer les titres les plus couramment utilisés, les entreprises et écoles associées. Il est également possible de trouver des candidats potentiels en entrant le profil d’un de ses collaborateurs. Enfin de nouveaux filtres de résultats vont être ajoutés : liens avec l’entreprise, personne qui a déjà postulé au sein de l’entreprise, personne qui intéresse également vos concurrents, candidats intéressés par l’entreprise, etc

Viadeo

Pour Viadeo, cela ne va pas très fort. L’entreprise a décidé de quitter la Chine et de fermer son réseau social local Tianji et à l’autre bout du monde, l’entreprise a pris la décision de fermer son datacenter californien.

Yahoo

Des résultats de Flickr peuvent maintenant s’afficher dans les résultats du moteur Yahoo Images. Si l’utilisateur s’identifie sur son compte Flickr, le moteur pourra intégrer des résultats personnalisés en provenance de Flickr comme notamment ses propres photos, les images des personnes suivies par l’utilisateur ainsi que les photos les plus en vue sur Flickr.

C’est la fin d’une époque, le répertoire historique de Yahoo, qui était l’un des piliers de la recherche d’information Web dans les années 90/2000 a définitivement fermé ses portes.

Bing

Savoir quels sites et pages pointent vers un site ou une page Web donnée peut apporter des informations très intéressantes lors d’une veille ou recherche d’informations : identification de sources similaires, savoir qui reprend une information, etc. En 2011, Yahoo avait déjà supprimé son service Site Explorer qui permettait de le faire. C’est désormais Bing qui met fin à son service Link Explorer. Il ne subsistera que la possibilité de savoir quels sont les liens entrants sur son propre site Web mais pas sur celui de concurrents ou sur d’autres sites. (en utilisant l’outil Inbound Links disponible depuis la section Reports & Data).

Instagram

Instagram teste actuellement la possibilité de se connecter avec plusieurs comptes en même temps. Jusqu’à présent, les personnes disposant de plusieurs comptes Instagram devaient se déconnecter d’un compte et se reconnecter sur un autre pour y poster la même ou une autre image. La société n’indique pas pour le moment si cette nouvelle fonctionnalité sera disponible pour tous et à quelle date.

Pinterest

Pinterest propose depuis le mois de Novembre une nouvelle fonctionnalité de recherche. Sur chaque image présente sur le réseau, il est possible de sélectionner la zone qui nous intéresse et de lancer ensuite une recherche sur cette zone (un tableau, un monument, une marque par exemple) pour identifier des images similaires.

Feedly

Feedly, le lecteur RSS qui a remplacé Google Reader pour beaucoup de professionnels propose désormais des collections partagées. Les utilisateurs du compte pro peuvent ainsi partager leurs lectures (dossier avec plusieurs flux RSS ou création d’un flux RSS personnalisé) avec d’autres utilisateurs Feedly.

Autres

Le monde des moteurs de recherche ne cesse d’évoluer malgré la position toujours dominante de Google. Un nouveau moteur français a d’ailleurs vu le jour à l’automne : premsgo qui fait à la fois office de moteur de recherche à la Google et annuaire de type Pages Jaunes. Sa particularité repose dans le fait qu’il propose des informations sous forme de fiches pour chaque entreprise identifiée.

Toujours en France, le moteur Qwant a lancé un moteur spécifiquement dédié aux enfants : Qwant Junior.

Le moteur russe Yandex, quant à lui propose depuis quelques mois de « l’aléatoirité » dans ses résultats afin de donner plus de visibilité à des sites qui ne ressortent habituellement pas dans les résultats. Des pages a priori pertinentes pour la recherche mais qui n’apparaissent jamais sur la première page sont mises en avant. Le moteur analyse ensuite les réactions des internautes vis à vis de ces liens (clic ou non) et peuvt augmenter son score/ranking à l’avenir.

Plus étonnant, le lancement du moteur Good Gopher, un moteur américain qui veut « sortir de l’information véhiculée par les médias de masse et les organismes gouvernementaux ». L’index de ce moteur est exclusivement composé de médias indépendants et de blogs.

Enfin, on notera le lancement d’un moteur avec une couche sémantique qui se définit comme le plus sûr au monde et respectant la vie privée de ses utilisateurs : Hulbee (https://hulbee.com).

Les abonnés peuvent poster des commentaires ! N'hésitez pas à vous abonner à Bases et Netsources...