• Contenu du site mis à jour le 23 mai 2024

Bases & Netsources - Accueil

L’intelligence économique commence par une veille intelligente

La recherche vocale : quelles conséquences pour la veille et la recherche d’informations ?

Netsources no
129
publié en
2017.07
349
Réduire Augmenter Taille de la police
La recherche vocale : quelles conséquences pour la veille ... Image 1
La recherche vocale : quelles conséquences pour la veille ... Image 1

A écouter les dirigeants de Google ces derniers mois, la voix est l’avenir de la recherche sur le Web.

Après les évolutions des moteurs et notamment de Google vers la recherche sémantique (voir notre article « La mort annoncée de la recherche booléenne ? » - BASES n°340 - Septembre 2016), l’heure serait donc à la recherche vocale.

Si les évolutions de la recherche sémantique ont bien impacté les pratiques de recherches d’informations professionnelles et de veille, peut-on en dire de même pour la recherche vocale ?

Depuis le début de l’année, on voit fleurir diverses études montrant l’utilisation croissante de la recherche vocale, notamment aux Etats-Unis. Mais que nous disent-elles exactement ?

Une première étude menée par le site Stone Temple (http://bit.ly/2jtAcOA) et publiée en janvier 2017 sur les usages de la recherche vocale montre effectivement que cette pratique se développe aux Etats-Unis :

  • plus de 60% des répondants utilisent plus ou moins régulièrement la recherche vocale ;
  • MAIS cette pratique a essentiellement lieu à la maison quand la personne est seule (plus de 60% de répondants) même si 40% tout de même indiquent l’utiliser au travail quand ils sont seuls et 20% quand ils sont entourés de collègues ;
  • et les utilisateurs cherchent des réponses directes à leurs questions.

On est donc plutôt dans la sphère privée que professionnelle et les questions posées sont simples et d’ordre pratique comme trouver l’adresse d’un restaurant ou l’horaire d’une séance de cinéma.

tags

Déjà abonné ? Connectez-vous...

Les abonnés peuvent poster des commentaires ! N'hésitez pas à vous abonner à Bases et Netsources...