• Contenu du site mis à jour le 16 mai 2024

Bases & Netsources - Accueil

L’intelligence économique commence par une veille intelligente

RePEc : une initiative collaborative pour la diffusion de la recherche en économie

François Libmann
Bases no
326
publié en
2015.05
489
Réduire Augmenter Taille de la police
RePEc : une initiative collaborative pour la diffusion de ... Image 1
RePEc : une initiative collaborative pour la diffusion de ... Image 1

RePEc (Research Papers in Economics) est une initiative collaborative de plusieurs centaines de volontaires originaires de 84 pays dont le but est d'améliorer la diffusion de la recherche en économie et dans les sciences connexes.

RePEc réunit 1 750 archives de 84 pays qui proposent en tout 1,8 million de documents issus de plus de 2 200 publications et 4 000 séries de working papers. Par ailleurs 45 000 auteurs se sont enregistrés.

Cette initiative a généré plusieurs services extrêmement intéressants dont nous présentons ici une sélection.

Le premier est IDEAS, un service qui offre plusieurs options : une banque de données réunissant l'ensemble des documents de RePEc (http://ideas.repec.org) qui référence 1,8 million de documents dont 1,6  million sont téléchargeables en texte intégral. Il s'agit pour l'essentiel d'articles (1,1 million) et de working papers (plus de 628 000). On trouve le lien vers cette banque de données dans la liste des RePEc services sur la page d'accueil.

IDEAS propose également des informations sur 13 240 institutions économiques, plus de 44 000 auteurs (qui ont écrit plus d’un million de documents présents dans RePEc) et 50 000 NEP (New Economic Reports) ce dernier étant un service de diffusion de papiers de recherche dans 94 domaines (innovation, microfinance, Asie de Sud Est, sport et économie…).

Une fois que l'on est dans IDEAS le choix "articles" permet d'identifier une ou plusieurs publications, données parmi les 2 222 présentes, que l'on peut rechercher par nom d'éditeur ou d’institution ou encore par nom de publication.

Pour chaque publication on trouve la période couverte et le nombre d'articles disponibles de cette publication.

On accède également à la table des matières des numéros récents avec un lien vers les références puis, le plus souvent, vers l'article.

EDIRC (Economic Department, Institute and Research centers in the World) est un autre service auquel on accède en cliquant sur l'onglet Institution. EDIRC est réalisé par Christian Zimmermann (Economic Research Department, Federal Reserve Bank of Saint Louis qui héberge l'ensemble des services). Il recense précisément 13 240 institutions dans 231 pays et territoires. On peut en faire la liste selon différents critères ou effectuer une recherche.

Les résultats comportent systématiquement un lien vers le site de l'institution, et la liste des auteurs de cette institution qui se sont référencés dans RePEc avec un lien vers la présentation de ces auteurs.

Ces informations sur les auteurs sont aussi disponibles à partir de l'index Authors qui comprend 44 089 auteurs dont 31 770 donnent une liste de leurs publications accessibles dans la plupart des cas.

Il est aussi très fréquent que figure un lien vers le site de l'auteur ou du chercheur.

Leurs affiliations, souvent multiples, sont aussi présentées.

L'onglet Data (FRED) mène sur le site FRED economic data réalisé par la Federal Reserve Bank de St Louis. Il propose 263 000 séries économiques américaines et internationales issues de 79 sources.

Curieusement, on trouve aussi l'ensemble des articles, les working papers et les informations sur les auteurs, dans EconPapers (econpapers.repec.org) sur le site de l'Université Orebro en Suède. Renseignements pris, le contenu est quasiment identique à celui d'IDEAS mais l'interface est différente. On ignore la raison de cette duplication.

Le site RePEc offre encore d'autres services, en particulier autour des citations.

Notons que les articles présents dans RePEc peuvent être signalés par différents moteurs de recherche gratuits ou payants comme Google Scholar, Econlit, Science Direct ou Scopus.

Nous n'avons fait ici qu'une rapide présentation de ce site particulièrement riche qui mérite une vraie exploration pour qui s'intéresse à la recherche en économie dans le monde.

Les abonnés peuvent poster des commentaires ! N'hésitez pas à vous abonner à Bases et Netsources...