• Contenu du site mis à jour le 23 mai 2024

Bases & Netsources - Accueil

L’intelligence économique commence par une veille intelligente

Questel : retour de l’offre marques

François Libmann
Bases no
343
publié en
2016.12
220
Questel : retour de l’offre marques Image 1
Questel : retour de l’offre marques Image 1

Quelques années après sa création en 1979, Questel a développé une offre dans le domaine des marques en proposant une série de banques de données chacune consacrée à un pays (registre). Les marques françaises ont en effet été chargées dès 1984.

Ces informations étaient fournies soit par les offices, tel l’INPI pour la France, soit par la société CompuMark, par ailleurs un concurrent.

Pour faciliter l’accès à ces bases marques par les utilisateurs finaux, dans les services marketing par exemple, Questel a mis en place l’interface Trademarkexplorer qui avait été développée par Minesoft, alors distributeur exclusif de Questel dans plusieurs pays. Trademarkexplorer utilisait des macro commandes s’appuyant sur le langage d’Orbit.

Cette interface intéressante était très agréable à utiliser et proposait des fonctionnalités intéressantes.

En 2005, Questel a acheté la société belge Edital spécialisée dans le domaine des marques avec une approche assez sophistiquée et très adaptée à la recherche dans le domaine des marques.

Questel a poursuivi le développement d’Edital et a finalement abandonné l’interface Trademarkexplorer au profit d’Edital, en 2010, ce qui a entrainé le déchargement de toutes les bases marques de la plateforme Orbit.

tags

Déjà abonné ? Connectez-vous...

Les abonnés peuvent poster des commentaires ! N'hésitez pas à vous abonner à Bases et Netsources...