• Contenu du site mis à jour le 22 mai 2024

Bases & Netsources - Accueil

L’intelligence économique commence par une veille intelligente

Comment utiliser Discord pour ses veilles et ses recherches ?

Céline Boileau
Bases no
417
publié en
2023.09
998
Comment utiliser Discord pour ses veilles et ses ... Image 1
Comment utiliser Discord pour ses veilles et ses ... Image 1

Avec la multiplication des médias sociaux et les changements récents au sein de X (ex-Twitter) qui conduisent à se poser sérieusement la question d’une alternative, les professionnels de la veille sont amenés à tester, maintenant plus que jamais, de nouveaux canaux pour surveiller (et diffuser) leurs informations.

L’une des plateformes où trouver de l’information de qualité, souvent de niche, est Discord. L’outil étant réservé au départ aux gamers et peu intuitif au premier abord dans une démarche de veille, beaucoup de professionnels n’ont sans doute pas encore osé franchir le pas. Pourtant, la qualité des communautés, du contenu et des relations entretenues sur cette plateforme, ainsi qu’une expérience plus saine pour notre santé mentale, garantie sans intrusion publicitaire ni surcharge algorithmique, valent la peine de fournir un effort supplémentaire. Mode d’emploi.

  1. La première approche que l’on peut avoir de l’outil sur la page d’accueil de son site internet, avec ses avatars enfantins aux couleurs pétillantes, et ses catégories de contenu tournées vers les loisirs, est certes déconcertante.

Si les communautés se sont diversifiées, l’outil est toutefois resté fidèle à celles de départ. Mais que l’on ne s’y trompe pas, on retrouvera ici, noyées dans les communautés de jeux, celles de ses outils de recherche et de veille, comme Flint Media, Kagi Search, Inoreader, Video Highlight, Midjourney, mais aussi des cercles VIP de marques de luxe comme Prada, des communautés de journalistes avec Écran Mobile, ou les principales communautés OSINT comme Bellingcat, OZINT ou OSINT-Fr.

Faire partie de la communauté d’un outil, c’est accéder en temps réel aux remontées de bugs et solutions. Par exemple, quand X (ex-Twitter) a cessé de donner l’accès à son API à des tiers, c’est là que les utilisateurs d’Inoreader chattaient avec Inoreader pour identifier des solutions possibles. On retrouve la même chose aujourd’hui avec Midjourney, par exemple, dont le serveur est public.

C’est ici que l’on peut suivre les tutoriels de Bellingcat ou l’actualité d’un outil de veille en temps réel, par exemple. Ou encore la curation des professionnels, tous secteurs confondus. Et il est finalement assez simple de s’y repérer quand on a les clefs. Les voici.

tags

Déjà abonné ? Connectez-vous...

Les abonnés peuvent poster des commentaires ! N'hésitez pas à vous abonner à Bases et Netsources...